Date de création de la page : Mars 2020

Dans le cadre de la Vocation 3 de la Charte du Parc, de l’Objectif stratégique 3.2 « Accompagner l’évolution des modes de vie » et de l’Objectif opérationnel 3.2.2  « Diminuer les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre » et du Plan climat territorial du Parc élaboré en 2015, des objectifs de diminution des consommations énergétiques pour l’ensemble des activités du territoire et aussi de développement des énergies renouvelables en tant que levier du développement économique local ont été définis :

Favoriser les actions de maîtrise de l’énergie

  • Pour le secteur agricole : émissions liées à la production animale, aux apports en engrais azotés, à la consommation de carburant.
  • Pour le secteur industriel : engagement des entreprises dans une démarche de maîtrise de l’énergie.
  • Pour le secteur tertiaire privé et public : rénovation thermique du bâti et de l’éclairage public, économie de chauffage.
  • Pour le secteur résidentiel en accompagnant prioritairement les foyers modestes pour réduire la précarité énergétique : rénovation thermique des logements, baisse des consommations pour l’eau chaude sanitaire et pour l’électricité spécifique.

Développer et valoriser les énergies renouvelables comme des outils pour le développement économique local et en cohérence avec les enjeux paysagers et naturels

  • Identifier de façon partagée les typologies d’énergies renouvelables adaptées aux enjeux locaux
  • Promouvoir un principe de complémentarité entre les différents types d’énergie renouvelables
  • Pour l’ensemble des énergies renouvelables, avoir une vigilance particulière quant à l’intégration paysagère et architecturale des projets sur les paysages et leurs impacts sur la biodiversité et les continuités écologiques.

Pour plus d’informations sur les principaux objectifs et les mesures de la Charte du Parc 2015-2030 qui concernent les enjeux de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables, télécharger la Charte du Parc ici.

  • Objectif opérationnel 2.2.2 : Renforcer l’attractivité du territoire au travers de projets exemplaires et prospectifs (pages 123 à 126)
  • Objectif opérationnel 3.2.1 : Développer de nouvelles formes de mobilité (pages 192 à 195)
  • Objectif opérationnel 3.2.2 : Diminuer les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre (pages 196 à 200).

Cette stratégie de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables s’est enrichie par l’élaboration en 2016 d’une démarche Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) en partenariat avec les intercommunalités du territoire dont les axes d’intervention sont les suivants :

  • Structurer une gouvernance pérenne pour devenir un territoire à énergie positive
  • Développer les énergies renouvelables en cohérence avec les enjeux de biodiversité et de paysage
  • Maîtriser les consommations énergétiques du patrimoine bâti            
  • Développer les mobilités durables et solidaires
  • Renforcer l’appui et l’engagement des collectivités et des acteurs économiques dans la transition énergétique        
  • Engager le territoire dans une dynamique d’économie durable et circulaire

Les objectifs et les actions de la démarche TEPCV sont détaillés dans le document téléchargeable ici .