Date de création de la page : Mars 2020

Définitions

La consommation d’énergie totale sur un territoire correspond à l’ensemble des consommations d’énergie de tous les secteurs : l’agriculture, les déchets, l’extraction, la transformation et la distribution d’énergie, l’industrie manufacturière et de construction, les modes de transport autres que routier, le secteur résidentiel, le secteur tertiaire, commercial et institutionnel, et le transport routier. Cette consommation peut provenir de plusieurs sources d’énergies : l’électricité (de source renouvelable et non renouvelable), le gaz naturel, les produits pétroliers, le bois-énergie, la chaleur et le froid issus de réseaux, les combustibles minéraux solides (charbon…) ainsi que les autres énergies renouvelables

Elle est mesurée traditionnellement en kWh (kilo Watt heure), correspondant au « fonctionnement d’une puissance de 1 kW pendant 1 heure » (source : EDF ENR).

Pour des raisons de commodité, les données de consommation d’énergie sont présentées en MWh (Méga Watt heure) en consommation réelle.

1 MWh, qui correspond à 1 000 kWh, est l’équivalent de 1 000 ampoules de 25 Watts qui éclaireraient pendant 40 heures, soit presque 2 jours.

Les données présentées correspondent au climat réel, c’est-à-dire aux données de consommation réellement consommées chaque année, à la différence des données corrigées qui intègrent une pondération par les moyennes climatiques.

Situation en 2017

Les données de consommation d’énergie ont été créées par ATMO Grand Est, association agréée de surveillance de la qualité de l’air, dans le cadre de leur Observatoire. Ce dernier est le fruit d’une collaboration entre la Région Grand Est, l’ADEME et la DREAL et a pour but de « fournir des éléments d’analyse aux différents acteurs du territoire régional mettant en œuvre des politiques en matière de qualité de l’air, de climat et d’énergie. » (source : ATMO Grand Est).

Les données sont à l’échelle du territoire du PnrL ainsi qu’à celle des territoires des communautés de communes adhérentes au PnrL.

La carte suivante indique la consommation d’énergie en 2010 (en orange), en 2017 (en jaune) ainsi que l’évolution de la consommation d’énergie entre ces deux années.

Réalisation : PnrL 2020 ; Source des données : ATMO Grand Est – Invent’Air 2019, ©IGN BD TOPO® 2019

Pour faire apparaître la couche de 2010, cliquer sur « couche » (dans le menu en haut à gauche dans le mode plein écran) et cocher « consommation d’énergie en 2010 ».

Sur le territoire du Parc naturel régional de Lorraine (PnrL), plus de 2 millions de MWh d’énergie ont été consommés en 2017. La consommation d’énergie par habitant, équivalente à 28,9 Mwh/habitant, est inférieure à la moyenne régionale qui atteint 33,2 Mwh/habitant.

Nous pouvons observer une tendance qui se dégage de cette carte : les territoires à dominante urbaine et/ou industrielle, notamment les territoires proches du sillon lorrain, ont davantage consommé d’énergie que les territoires principalement ruraux. Ceci s’explique par une population plus nombreuse ainsi que du nombre plus important d’entreprises et d’industries dans le sillon lorrain, attirées par d’importantes voies de communication, aussi bien routières (A4, A31…) et ferroviaires (axe Nancy-Luxembourg, axe TGV Strasbourg-Paris), et par la proximité des agglomérations de Nancy, Metz et du Luxembourg. Aussi, à titre de comparaison, un territoire très densément peuplé et représentant un pôle d’activité très important comme le territoire de Metz Métropole a consommé plus de 5 millions de MWh en 2017, contre 200 000 MWh pour un territoire faiblement peuplé et rural comme le territoire de la communauté de communes de Fresnes-en-Woëvre.

Evolution de la consommation d’énergie

Les données fournies par d’ATMO Grand Est permettent également de calculer la consommation d’énergie du territoire du PnrL et des territoires intercommunaux sur différentes années : 2005, 2010, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017. Le graphique ci-dessous, suivi d’un tableau de données, montre les résultats :

Evolution de la consommation d'énergie entre 2005 et 2017 (sources : ATMO Grand Est)

CODE SIRENNOM2005201020122014201520162017Taux d'évolution 2010-2017 (%)
200068146CC Sarrebourg Moselle Sud2542463,512284289,052195432,752098179,732149333,672170873,062165280,41-5,21
245501176CC du Territoire de Fresnes en Woëvre290782,24269441,82257228,91251412,61253426,52256620,53254764,24-5,45
245400601CC du Bassin de Pompey1780512,451780351,181725991,041639474,511659424,721686196,581659537,04-6,79
200034874CC Côtes de Meuse Woëvre240407,80233076,07224029,02214513,87214303,91214179,36211496,17-9,26
200070563CC Terres Touloises1993606,701991403,441862992,901780803,151825648,991831266,661781153,65-10,56
245701206CC du Saulnois1030119,861020134,76969517,11921709,69943981,46936236,74911711,59-10,63
200039865Metz Métropole5828574,625814547,605370200,764893955,325022167,605229410,945045813,85-13,22
200070845CC Orne Lorraine Confluences1505907,901507230,091392190,381255831,131309624,101344321,641292230,98-14,26
200070738CC Mad et Moselle579019,79591965,58549071,97512284,03520274,69515624,81503094,52-15,01
200066157CC de Commercy - Void - Vaucouleurs1485855,701368740,761232715,961208523,711248483,071231222,681152803,38-15,78
245500327CC du Sammiellois398277,44400472,28351069,14322576,34334283,32337847,08329265,95-17,78
200041515CC du Bassin de Pont-à-Mousson2984238,372972381,182357186,662520285,282389434,552070390,972043598,09-31,25
PnrL2862731,892884545,572522768,632487188,422422768,782290881,142255557,03-21,81
Grand Est222895480,93210103123,19193096393,89182330594,37185002690,74187012103,92184577844,76-12,15
Evolution de la consommation d'énergie entre 2005 et 2017 (sources : ATMO Grand Est - Invent'Air V2019)

Nous pouvons observer une tendance générale à une baisse de la consommation d’énergie. Le territoire du PnrL a vu sa consommation d’énergie baisser de 21 % entre 2010 et 2017, davantage que sur l’ensemble du Grand Est (-12%).

Certains territoires enregistrent des baisses de consommation d’énergie encore plus marquées, liées notamment à l’évolution d’infrastructures industrielles. Dans ce cadre, nous pouvons évoquer la fermeture en 2014 de la centrale à charbon à Blénod-les-Pont-à-Mousson (mise en service dans les années 60) au profit d’une nouvelle centrale à Cycle Combiné Gaz (CCG). Cette centrale au gaz, au meilleur rendement et moins polluante, a été mise en service en 2011, induisant une période durant laquelle les deux centrales fonctionnaient en même temps. L’arrêt de la vieille centrale à charbon a certainement contribué à la forte baisse de la consommation enregistrée pour le territoire de la communauté de communes du Bassin de Pont-à-Mousson (-31%).

Vous pouvez télécharger ci-dessous les consommations d’énergie des territoires des communautés de communes (format xlsx) :