Evolution de la part des moins de 30 ans dans la population totale

L’un des objectifs de la Charte du PnrL est d’évaluer l’évolution de la part des jeunes de moins de 30 ans dans la population totale. L’état initial était de 36,1% de jeunes de moins de 30 ans en 2009 (source : INSEE).

Des jeunes au musée du Pays de Sarrebourg

Contexte (extrait de la Charte du Parc 2015-2030)

Le territoire du Parc est marqué par le vieillissement de la population et le départ des jeunes vers d’autres territoires. Or, la jeunesse doit pouvoir puiser dans la vie du territoire les ressources nécessaires à son équilibre, pouvoir participer à la vie locale, être accueillie et construire tout ou partie de son avenir. Le bilan évaluatif souligne que l’offre éducative sur le territoire du Parc et en région Lorraine est conséquente et de proximité, du primaire à l’université en passant par le secondaire. Le constat est le même s’agissant de l’offre en projets éducatifs (ENS, éducation populaire, programmes culturels…). Cela induit un « gisement » intellectuel important de formateurs.

 Malgré cela, on constate que les jeunes ne trouvent que rarement du travail sur le territoire, et que certains d’entre eux ont beaucoup de difficultés pour se loger ou pour se soigner. Les a priori culturels sur les jeunes inhibent l’action des adultes et des élus en leur faveur. Il y a peu d’expériences pour les impliquer dans la vie collective, pour les ouvrir aux échanges avec d’autres pays, pour les accompagner dans leurs projets. Cependant, des expériences et des politiques prennent en compte les jeunes pour que le territoire participe à la construction de tout ou partie de leur vie scolaire, extra-scolaire, professionnelle, personnelle.

L’enjeu est de retenir les jeunes sur le territoire en identifiant leurs besoins, en apportant des réponses adaptées et en mobilisant les adultes et les collectivités pour que les réponses soient construites et partagées à l’échelle du territoire.

Evolution des moins de 30 ans dans le territoire du PnrL (Réalisation : PnrL ; Source des données : INSEE 2017)
Evolution du nombre et de la part des moins de 30 ans dans le PnrL (Réalisation : PnrL ; source : INSEE 2017)

Ce graphique illustre la poursuite de la tendance à la baisse des jeunes de moins de 30 ans.
Le tableau quant à lui indique le nombre de personnes de moins de 30 ans dans les communes du PnrL, ainsi que la part des moins de 30 ans par rapport à la population globale du PnrL, pour les années 2010, 2015 et 2017.

Entre 2010 et 2017, nous pouvons d’ores et déjà constater que le nombre des jeunes de moins de 30 ans diminue en valeur absolue, mais également en pourcentage par rapport à la population totale du PnrL. Bien que la population globale du Parc diminue elle aussi (-1,37%), le nombre des jeunes de moins de 30 ans diminue beaucoup plus (-8,69 %) ainsi que leur part par rapport à la population globale (-7,42%).

La tendance générale de diminution de la part des jeunes dans la population du Parc identifiée dans la Charte du Parc 2015-2030 se poursuit.

Nous pouvons nous demander si ce phénomène observé est homogène sur l’ensemble des communes, ou s’il existe des disparités selon les territoires du PNRL.

La carte suivante indique donc le nombre ainsi que la part des habitants de moins de 30 ans dans les communes du PnrL :

Réalisation : PnrL 2021 ; Sources des données : ©IGN BD TOPO® 2019 ; INSEE 2017

Si la tendance majoritaire à une baisse de population des moins de 30 ans s’observe sur les communes du PnrL, 38 communes bénéficient néanmoins d’une augmentation de la part des moins de 30 ans dans la population. Cette augmentation semble par ailleurs un peu plus marquée dans certaines communes meusiennes.

Accessibilité